Juan Ferrero a dû rejoindre Carlos sur le terrain pour le réconforter.

This is a satirical website. Don't take it Seriously. It's a joke.

2059 85604 Shares

Juan Ferrero a dû rejoindre Carlos sur le terrain pour le réconforter.

On a pu attendre la conversation de Carlos Alcaraz et son coach sur le terrain.
Carlos Alcaraz en parlant à son coach : « Je suis nul c’est pas possible, comment j’ai pu perdre comme ça un match, je voulais tellement que tu sois fière de moi et je t’ai déçu, je voulais tellement remporté ce trophée pour toi car c’est peut être notre dernier tournois ensemble. Je suis désolé. »
Juan Ferrero a Carlos Alcaraz : « T’es pas nul du tout, si le numéro 1 mondiale du tennis est nul qu’est ce que sont les autres alors. Sache que je suis juste hyper fière de toi, j’aurais pas pu rêver mieux en joueur et même si dans quelques semaines je suis plus là, je sais que tu vas assuré. T’a que 20 ans et ta vu déjà tout ce que tu as gagné, c’est énorme même Novak n’avais pas tout ses trophées à 20 ans. Tu prendras ta revanche l’année prochaine même si je serais plus là. T’es le meilleur ! »

This is a satirical website. Don't take it Seriously. It's a joke.

loading Biewty

Most Popular

  1. 1

    has ganado un iphone 12 pro max Solo tiene que mandárselo a 20 personas de tus amigos